PRÉPARATION D'UNE SÉANCE PHOTO


Backstage de ma séance pour TALEL Paris

On croit souvent que prendre une photo, ou une série de photos c'est facile. Il suffit d'avoir un bel appareil photo avec un grand objectif qui impressionne, et c'est dans la poche!

Je suis là aujourd'hui pour te dire que, ABSOLUMENT PAS mon ami/e!


Je reçois souvent des questions sur le sujet sur Instagram. Et je parle également avec des collègues, pro ou amateurs, qui me disent que quand ils ont une idée ils arrivent pas à avoir le résultat souhaité, que les photos sont belles mais qu'elles ne racontent rien.


Pas de panique! Tout est une question d'organisation et de préparation! Il faut aussi savoir, qu'il n'y a pas de bonne manière de se préparer. Tout dépend vraiment de tes habitudes quand il s'agit d'organisation.

Par exemple, il y a des photographes qui dessinent leurs images avant. Moi, je ne le fais pas parce que personne ne comprendra rien du gribouillage. Ni mes clients, ni moi d'ailleurs.


Je vais donc t'expliquer comment la préparation d'une séance se déroule pour moi:


Tout commence par l'idée!

Dès fois j'ai des idées mais je n'ai pas de modèle, et dès fois j'ai une modèle mais je n'ai pas d'idée.

Quand je me retrouve dans le premier cas, selon mon idée, je vais chercher LA personne qui correspondra à mon projet. Il faut qu'il y a une cohérence visuelle à l'image, et tout commence par ça selon moi. Pour ma part, il faut que je me dise "C'est elle!" en voyant la personne. Il y a d'ailleurs des projets que je n'ai pas encore réalisé car je n'ai pas trouvé LE profil pour le moment!

Bien que je suis la première à dire que tout le monde peut poser, je trouve que tous les styles ne vont pas à tout le monde. Un peu comme les vêtements et les couleurs.



Exemple Mood Board

D'habitude quand j'ai déjà une idée en tête, j'ai aussi un lieu pour le shooting.

Il ne me reste plus qu'à expliquer à la modèle ce que j'attends d'elle. Pour ça, je crée un Mood Board- une planche d'inspiration en français. Sur ma planche, j'ajoute tout ce qui peut aider la personne en face de comprendre ce que j'ai en tête. Ça peut être des images (pas forcement des portraits), des couleurs, des mots ou des matières. Une planche d'inspiration est faite pour s'inspirer, du coup lâche toi!

Une fois le projet validé par la modèle, (oui, chez moi les gens ils ont leurs mot à dire) on s'occupe des vêtements. Si il n'y a qu'une seule tenue, soit je vais prêter des vêtements de ma garde robe à la modèle- à condition qu'on fait la même taille, évidement- soit elle a déjà les vêtements souhaité, soit je vais chiner. Vinted est devenu mon meilleur allié :P

Si c'est un shooting pour la création d'un éditorial, où il faut au moins 4-5 tenues, je demande de l'aide à un/e styliste. Un autre secret: il y a des moments où il faut déléguer! Je dis toujours, qu'on peut être polyvalent est être moyen, ou bien choisir de faire une chose et être parfait. En plus, déléguer est une superbe manière de rencontrer des gens trop cool!

Ça se passe pareil pour le maquillage.


Exemple Mood Board

Maintenant, dans le cas ou j'ai une modèle mais pas d'idée- et c'est ça le plus compliqué- je dois m'inspirer de la personne. Ça m'arrive, d'habitude, quand un/e client/e me sollicite. Mais comment peut on s'inspirer d'une personne qu'on a jamais connu? La réponse est vieillie comme la terre. Tu communiques!

Pour me faire une idée de la personne, je lui pose plein des questions personnelles- tout en restant respectueuse, huh! Ça peut être des questions sur ses goûts, les vêtements qu'elle aime porter, son travail, a t'elle un animal, aime t elle voyager, etc. Ça parait abstrait mais ce ne l'est pas! A quoi ça peut me servir de savoir si la personne a un animal? J'ai remarqué que quand on a un animal, on apprend à être plus ouvert à un peu prés tout. On apprend que rien ne restera à sa place, qu'il y aura des imprévus. Ça c'est un trait du caractère de mon/ ma client/e qui m’intéresse.


Bacjstage de ma seance avec Anne Sophie

Évidement, il y a des exceptions, mais jusqu'à aujourd'hui cette méthode ne m'a trompé qu'une seule fois.

Une fois que je me suis faite une idée de la personne que j'ai en face de moi, je prends une petite semaine pour pouvoir lui proposer un projet qui, selon moi, lui correspondra. Pareil que dans le cas précédent, je crée un Mood Board avec toutes les informations concernant le shooting. On modifie s'il y a des modifications à faire et on fixe une date!


Je vais le répéter avant de terminer, ce n'est que mon système et je n'ai pas la vérité absolue! J’espère tout de même avoir pu t'aider en répondant à certaines questions que tu te posais :)


Au prochain article je te parlerais de mon matériel photo ;)


Belle soirée et gros bisous!

27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout